Tourisme

Un voyage d’exception vers La Bastide à bord du Train à vapeur des Cévennes le 1er octobre

TerritoireTourismeTrain à Vapeur des Cévennes


L’association GADEFT propose, samedi 1er octobre, un voyage inoubliable avec la locomotive à vapeur 140 C 27 au départ de Nîmes et en direction de La Bastide en Lozère. Evocation du passé et paysages à couper le souffle, sublimés par les couleurs automnales, seront au menu.

Admirer quelques plus beaux sites du Massif Central à bord d’un train tracté par une machine à vapeur née en 1917, c’est le privilège que proposera l’association GADEFT (Groupement d’aide au développement des exploitations ferroviaires touristiques), samedi 1er octobre, lors d’un voyage exceptionnel au départ de Nîmes via Alès et arrivée à La Bastide à 12h50(1).

C’est la machine symbolique du TVC (Train à vapeur des Cévennes), la 140 C 27, classée monument historique en 1987, qui sera lancée dans cette aventure. Une locomotive construite pendant la 1ère Guerre mondiale et qui a sillonné les voies ferrées jusqu’en 1975 sous la bannière de la Sncf.

Rachetée en 1977 par la CITEV (Compagnie internationale des trains express à vapeur), elle a pu entrer en exploitation de 1977 à 1998. Après une lourde restauration, elle a repris du service en 2011 en circulant entre Anduze et Saint-Jean-du-Gard, pour constituer l’une des attractions touristiques majeures du territoire d’Alès Agglomération.

Départ de Nîmes avec un arrêt à Alès

Puissante mais simple d’utilisation, cette locomotive va donc ressortir du musée ferroviaire de Nîmes auquel elle a été récemment confiée. La “140 C”, comme la  surnomment ses nombreux admirateurs, s’apprête à faire retentir son piston et son souffle légendaires pour une mission de prestige.

Le départ commercial de cette aventure sera donné à 8h41, en gare de Nîmes. Les voyageurs pourront aussi monter à bord en gare d’Alès à 10h11. La suite du voyage sera rythmée par le panache de fumée qui va s’élever au dessus de quelques un des plus beaux panoramas qui soient donnés à voir depuis les voies ferrées.

Après une pause déjeuner de 1h30 à La Bastide, le convoi reprendra le chemin du retour à 14h25 pour le premier arrêt à Alès à 16h42. Terminus à Nîmes à 18h45.
Vous pourrez soit partager un panier repas cuisiné avec des produits locaux (supplément de 17€) ou pique-niquer en famille. De plus, une rame Grand Confort, prêtée par les chemins de fer du Creusot, permettra de prendre un café-croissant matinale et de déguster de bons crus cévenols et autres, sélectionnés pour l’occasion.

Côté passionnés, et ils sont nombreux, les amateurs de belles mécaniques pourront également observer le graissage de l’embiellage, le coup de pelle du chauffeur ou les vérifications techniques d’avant départ, nécessaires au bon fonctionnement d’une machine de 75 tonnes ajustées avec la précision d’une pièce d’horlogerie.

(1) Horaires affinés quelques jours avant le départ.