Vidéo

Start Women s’adresse aussi aux jeunes

ÉconomieEntreprenariatStart Women


En organisant, le 23 novembre, en compagnie de Leader Alès, une journée complète dédiée à l’entreprenariat au féminin, le réseau présidé par Aïcha Benali a ouvert des pistes de réflexion en direction des jeunes filles, futures cheffes d’entreprises potentielles du bassin d’Alès.

Réunis dans la grande salle du Cinéplanet, les invités de l’association Start Women, présidée par Aïcha Benali, ont assisté à une journée complète dédiée à l’entrepreneuriat conjugué au féminin.

Créé en juillet 2018, ce réseau a pour but de fédérer les énergies des femmes entrepreneures locales. « Les femmes sont à la tête de 30% des entreprises du bassin d’Alès » précise d’ailleurs la présidente Aïcha Benali. Ce qui représente une part non négligeable de l’activité économique locale et qui ne demande qu’à progresser.

Souvent un candidat à l’entrepreneuriat se heurte à des craintes, des peurs qui sont décuplées lorsque le candidat est une candidate. « Il nous faut balayer les préjugés négatifs et tous les tabous en sensibilisant les plus jeunes aux perspectives qui s’ouvrent à tous et surtout aux filles », ajoutait Aïcha Benali dans son discours de réception.

Les forces vives de la société de demain

Pêle-mêle, garçons et filles venus des lycées J-B-D, Prévert, LEP Cévenols mais aussi du Purple Campus de la formation étaient les cibles des intervenants, comme ne le cachait pas Christophe Rivenq, Président d’Alès-Agglomération. « Vous êtes les forces vives de la société de demain. Nous allons avoir besoin de vous pour développer et faire vivre ce territoire », leur a-t-il lancé.

Le tout évidemment, sans distinction de sexe. Et c’est peut-être là que réside la plus grande réserve de forces de Start Women, ce vivier plein de vigueur des nouvelles générations nourries d’autres techniques, d’autres certitudes et d’autres façons d’agir et de penser, susceptibles de balayer d’un revers de main, les vieilles lunes de leurs aînés.

Les clefs de la réussite et le goût d’entreprendre

Start Women, qui organise aussi des rencontres bi-mensuelles, des réunions “after work” et des informations internes ou de communications autour de l’entreprenariat au féminin a ajouté une couleur à sa palette en s’adressant aux jeunes générations. Et ainsi, par le prisme de l’expérience de chacune de ses membres participera à donner, aux futures dirigeantes d’entreprises, les clefs de la réussite et le goût d’entreprendre.