Vidéo

L’Ingénium, le nouveau pari du Pôle Mécanique

InaugurationIndustrieIngéniumPôle Mécanique


Le nouveau centre de développement mis en service au Pôle Mécanique Alès-Cévennes a été inauguré le 26 avril. Un outil mis à la disposition des entreprises, capable également d’accueillir des évènements divers, avec la piste de vitesse en toile de fond.

Outil ultramoderne et connecté réparti sur trois niveaux, l’Ingénium, nouveau bâtiment inauguré le 26 avril, montre la volonté des pères du Pôle Mécanique de continuer à aller de l’avant. « Cette piste est la dernière en date à avoir été construite en France, a rappelé Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération. L’Ingénium est à la hauteur de notre ambition, celle du Sud Ingénieux, notre nouvelle marque territoriale ».

Pour le développement des nouvelles mobilités

Ce bâtiment vient en effet répondre aux besoins les plus pointus des industriels et des partenaires du Pôle Mécanique : avec des éléments connectés, une situation en bord de circuit, la modularité de sa structure et la qualité de sa conception faisant de ses salles divisibles des écrins particulièrement attractifs pour l’organisation d’évènements divers. Qui plus est, l’Ingénium satisfait aux exigences nées des nouvelles mobilités. « La mutation qui est en tain de se produire dans le monde automobile est très rapide », a témoigné Gilles Duqueine, dirigeant de Duqueine Automotive qui fabrique sur le Pôle Mécanique des véhicules de course. Ce dernier souhaite utiliser cette structure sans tarder, dans le cadre de la mise au point de ses futurs bolides hybrides.

Une ancienne friche minière devenue pépite industrielle

Le nombre des invités présents lors de l’inauguration témoignait, par leur qualité et leurs fonctions diverses (élus, chefs d’entreprise, pilotes), du rayonnement de ce lieu symbolisant le nouvel élan pris par le Pôle Mécanique né au début des années 2000. « C’est parce que nous ne savions pas que c’était impossible que nous l’avons fait », a affirmé Christophe Rivenq après avoir coupé le ruban inaugural.

« Que de chemin parcouru en effet, parfois sous les railleries et face à l’incrédulité », s’est quant à lui souvenu, ému, Max Roustan, maire d’Alès, en évoquant le lancement du projet “Pole Mécanique”. Lui qui a su transformer cette ancienne friche minière en lieu de développement industriel et économique est fier du résultat. « Aujourd’hui, cet équipement est devenu une référence et a participé au changement d’image de notre bassin de vie ».

Aurélie Génolher, qui représentait Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, partenaire de développement du Pôle Mécanique, a pour sa part salué le travail mené en commun : « L’ingéniosité, c’est aussi savoir travailler ensemble, car ensemble, nous n’avons pas de limite ».

Romain Dumas, multiple vainqueur des 24 Heures du Mans et dirigeant de RD Limited, écurie installée au Pôle Mécanique Alès-Cévennes, y croit depuis son plus jeune âge. « Quand j’avais 16 ans, je n’aurais jamais imaginé que ce site finisse par rayonner partout dans le monde en se modernisant perpétuellement, j’en suis très fier ».

La fiche technique de l’Ingénium

Outil modulable, ce centre de développement technique et économique borde le circuit vitesse du Pôle Mécanique Alès-Cévennes.

Il dispose, en rez-de-chaussée, de la salle Shoya Tomizawa pouvant accueillir des véhicules et qui donne un accès direct aux stands.
La salle est mitoyenne à un “Performance Center” composé d’un garage de 200 m2 muni de prises électriques de 125 et 250 ampères.

À l’étage, une salle de 455 m2 entièrement modulable et divisible en trois parties est, avec ses grandes baies vitrées donnant sur le circuit, un lieu idéal pour accueillir toutes sortes d’évènements.

Le tout est surmonté d’un toit-terrasse de 600 m2 offrant un point de vue unique, sur lequel un podium a été dressé afin de célébrer les vainqueurs des futures compétitions.

FERMER