Environnement

L’arrêté reconnaissant la calamité agricole a été complété

AgriculteursAideGelVigneronsViticulture


Le gel du 8 avril 2021 avait anéanti bon nombre de récoltes. Un nouvel arrêté vient d’être mis en place, complétant celui du 25 octobre, afin de dédommager les producteurs. Les demandes d’indemnisation sont à déposer auprès de la DDTM du Gard, au plus tard, le 31 janvier.

Quarante-deux communes sont concernées (1). Ce nouvel arrêté vient compléter la liste des exploitations prises en charge suite au gel du 8 avril 2021. Ainsi, les pertes de récoltes de coings, melons, petits pois, sur les vignes à raisins de table et les vignes à raisins de cuve, sans oublier les pertes de fonds sur les vignes et les essaims sont désormais pris en compte.

Les agriculteurs victimes du phénomène météorologique doivent déposer leur dossier complet de demandes d’indemnisation auprès de la DDTM du Gard, au plus tard le 31 janvier.

Deux modes de déclaration des pertes sont possibles : la télédéclaration via l’outil TELECALAM (accessible entre le 4 et 31 janvier 2022) ; le dépôt d’une demande d’indemnisation en version  » papier « .
Ces dossiers de demandes d’indemnisation peuvent être retirés dans les mairies des communes reconnues sinistrées ainsi qu’à la DDTM du Gard.

1. Les communes membres d’Alès Agglomération sont les suivantes : Alès, Anduze, Bagard, Boisset et Gaujac, Boucoiran et Nozières, Brignon, Brouzet les Alès, Castelnau Valence, Corbès, Cruviers Lascours, Deaux, Euzet, Générargues, Les Mages, Les Plans, Lézan, Martignargues, Massanes, Massillargues Atuech, Méjannes les Alès, Mons, Monteils, Ners, Ribaute les Tavernes, Rousson, Saint Césaire de Gauzignan, Saint Christol les Alès, Saint Etienne de l’Olm, Saint Hilaire de Brethmas, Saint Hippolyte de Caton, Saint Jean de Ceyrargues, Saint Jean de Serres, Saint Jean du Gard, Saint Julien de Cassagnas, Saint Just et Vacquières, Saint Maurice de Cazevieille, Saint Privat des Vieux, Salindres, Servas, Seynes, Tornac et Vézénobres.