Actualité

Une licence professionnelle s’ouvre au lycée Jean-Baptiste Dumas

EnseignementFormationIndustrieLicenceLycée Jean-Baptiste Dumas


Chaînon manquant dans la formation professionnelle à Alès, cette licence (Bac +3) va permettre aux jeunes de disposer d’un choix plus vaste au moment d’orienter leur avenir au cœur du bassin industriel cévenol.

« Sans formation solide, pas de carrière professionnelle sûre. Nous en sommes absolument convaincus. C’est parce qu’il manquait ce maillon dans la chaîne de la formation à Alès, que nous avons décidé, en partenariat avec le lycée Jean-Baptiste Dumas et le CNAM (Conservatoire national des arts et métiers), de proposer cette licence professionnelle dès septembre », révèle Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, lors de la conférence de presse de lancement. Celle-ci s’est tenue, le 19 juin, dans les ateliers du lycée Jean-Baptiste Dumas.

Cette licence, ouverte à partir de Bac+2, sera dédiée à “la conception et à l’amélioration de processus et des procédés industriels”. Un thème soigneusement choisi en collaboration avec le GRETA-CFA, mais aussi avec les entreprises du bassin alésien, notamment à travers l’association Leader. Son président Alexandre Coulet, par ailleurs dirigeant de l’entreprise S Group, avance : « Il faut réussir à mobiliser les chefs d’entreprises du bassin alésien et au-delà, autour de cette formation en alternance porteuse des besoins actuels et futurs des industries de pointe ».

Quinze étudiants en alternance

La première promotion de cette licence sera composée de quinze étudiants. Une semaine par mois, ils suivront des cours au lycée J.-B.D. ou dans les locaux de Digit’Alès. Les trois semaines restantes se passeront en entreprise.

« Nous souhaitons que les jeunes du territoire puissent étudier, se former et travailler à Alès. Il est impensable que des entreprises locales ne puissent pas recruter de nouveaux collaborateurs par manque de candidats correspondant à leurs recherches », s’inquiète Christophe Rivenq, tout en renchérissant : « Ce territoire a été, durant les quatre dernières années, celui qui a le mieux répondu au défi du chômage. Nous avons, ici, des entreprises innovantes et leaders dans leur secteur. Il faut pouvoir leur proposer des solutions pour accompagner leur développement, surtout sur ce territoire qui est le 2e pôle industriel d’Occitanie ».

Une offre de formations professionnelles en pleine évolution

De nouvelles perspectives s’ouvrent au lycée J.-B.D.. Sa proviseure, Catherine Berthemin, a mis les bouchées doubles avec ses équipes pédagogiques pour permettre à cette licence professionnelle de s’enraciner dans son établissement.
Ce nouveau cursus vient s’ajouter au Campus du numérique, à l’école de codeurs Simplon et, en arrière-plan, à l’IMT Mines Alès. Le tout confère à la capitale des Cévennes l’image d’un territoire au panel de formations à vocation industrielle déjà très complet, alors que de nouvelles propositions, de niveau Master 2, seront prochainement révélées.

Les conditions de candidature

  • Être titulaire d’un BTS ou DUT industrie ou génie mécanique / L2 en sciences et technologies.
  • Admission conditionnée à un contrat en alternance de 12 mois minimum.
  • Possibilité d’intégrer la formation pour les salariés déjà en poste.
  • La sélection s’effectue sur dossier et tests d’aptitude.
  • Possibilité de mobiliser son compte personnel de formation (CPF).