Actualité

NTecC, le réseau de transport en commun du bassin alésien devient Ales’Y

Alès’YMobilitéNTECCTransports


L’offre de mobilité sur Alès Agglomération ne cesse de se diversifier. Afin d’assurer davantage de cohérence dans le bouquet de services proposé par la collectivité, une nouvelle identité visuelle a été dévoilée ce jeudi 22 avril devant l’Hôtel de Ville d’Alès.

Le Syndicat mixte des transports du bassin d’Alès (SMTBA) a lancé sa marque de transports collectifs Ales’Y, signée du slogan : “À chacun sa mobilité”. Ce nouveau nom du réseau de transport en commun du bassin alésien remplace désormais l’acronyme NTecC qui, depuis 2006, a accompagné le quotidien de milliers de voyageurs. « La politique de mobilité du territoire s’est élargie à travers une offre qui regroupe le bus, le vélo, les navettes gratuites, le covoiturage, et demain les trottinettes. Il ne s’agit plus d’un réseau de transports en commune mais d’un réseau de mobilités. J’ai souhaité que cette évolution s’inscrive dans un management global de la mobilité, sous une bannière unique, à la fois dynamique, entraînante et déjà reconnue des usagers sous le nom Ales’y, comme une invitation à “y aller” de toutes les manières possibles mises à la disposition des usagers », a indiqué Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération et du SMTBA.

L’intermodalité, pierre angulaire des territoires à taille humaine

L’intermodalité, le fait d’utiliser plusieurs modes de transports au cours d’un même déplacement, devient la pierre angulaire des territoires, comme aime à le dire le président d’Alès Agglo, « à taille humaine ».

Dès lors, que vous soyez élève, étudiant, salarié, retraité, jeune ou senior, urbain ou rural, en rendez-vous professionnel ou en shopping, vous trouverez une solution de mobilité Ales’Y adaptée à vos besoins de déplacements.

En chiffres

  • 138 lignes de transport
  • 85 communes reliées 148 000 habitants desservis
  • 200 vélos à assistance électrique + 2 vélos “cargo”
  • 122 véhicules de transport public
  • 2,4 millions de km/an
  • 2,7 millions de voyages/an

À partir de septembre 2021

  • 10 lignes de covoiturage
  • 50 trottinettes à assistance électrique

Le périmètre géographique du SMTBA est passé de 61 à 85 communes. Une extension qui a nécessité des solutions adaptées à chaque territoire desservi et à la mobilité de chacun.

En plus des lignes régulières de bus – celles pour les scolaires ou celles à la demande de l’ancien réseau NTecC – le SMTBA a complété son offre classique de transport en commun avec trois navettes gratuites en centre-ville d’Alès, en 2017, et avec l’expérimentation, en 2019, d’un système de covoiturage public dénommé “Ales’Y en covoiturage”. En 2020, la création d’un service de location de 100 vélos à assistance électrique, baptisé “Ales’Y à vélo”, a conforté la détermination des élus communautaires à développer les mobilités douces.

« Le SMTBA lance dans le même temps la réalisation d’un schéma directeur pour définir et programmer des aménagements et des actions en faveur du vélo pour tous sur le territoire », a développé Jean-Claude Bénézet, vice-président d’Alès Agglomération en charge des mobilités.

Déjà de nouvelles idées émergent afin de densifier davantage ces intermodalités comme l’autopartage dans l’objectif de remplacer la voiture individuelle.

Design dynamique et coloré pour la flotte Ales’Y

« Une découpe très colorée, signe du dynamisme du territoire, avec des formes géométriques, vibrantes, pour moderniser l’environnement urbain et attirer l’œil des habitants sur son passage », a soutenu Christophe Rivenq. Voilà pour le nouveau décorum des véhicules du réseau Ales’Y.

Un renouvellement responsable et économique

« La nouvelle identité visuelle sera déployée pendant plusieurs mois, progressivement, sur les 122 véhicules, les points d’arrêts, ainsi que sur les différents équipements du réseau dans un souci de responsabilité environnementale et financière », assure Sylvain Rochat, directeur de Keolis Alès, délégataire du service.

Idem pour les mises à jour graphiques des supports d’information voyageurs comme les cartes d’abonnement ou les plans du réseau : elles seront réalisées au fur à mesure du déploiement.

Une galaxie de services pour une mobilité plurielle

Le slogan “À chacun sa mobilité” valorise l’attention que le réseau porte à la pluralité des usagers et à leurs besoins spécifiques de déplacements, que ce soit en bus, à vélo, en car, à trottinette, en covoiturage…

Ales’Y en bus

122 véhicules à votre service

Plus d’une centaine de véhicules, 138 lignes, dont 16 lignes de transport à la demande (TAD), pour 148 000 voyageurs. Le réseau Ales’Y relie 86 communes et assurent chaque année près 2,7 millions de voyages.

Le TAD est proposé pour desservir des communes ou des quartiers avec un nombre plus faible d’utilisateurs. Les horaires fonctionnent sur réservation préalable la veille avant 16h30 (le vendredi pour le lundi), auprès de l’agence Ales’Y ou directement en ligne.

Ales’Y en navettes

3 navettes 100 % électriques

À partir de juillet 2021, les navettes du centre-ville seront toutes 100 % électriques.

Dans la continuité de la mise en service de deux premiers minibus électriques en février 2020, un troisième véhicule électrique équipera le réseau de navettes gratuites proposé en centre-ville d’Alès.

Ales’Y à vélo

200 vélos à assistance électrique

Solution idéale pour l’essayer avant de l’adopter, le vélo à assistance électrique (VAE) ne cesse de faire des adeptes. Pourquoi pas vous ? Mis en service en août 2020, le point de location des VAE d’Alès Agglo est situé en gare routière d’Alès. La flotte sera doublée et portée à 200 vélos dès ce mois-ci.

Deux vélos “cargo” à assistance électrique viendront compléter l’offre.

Location possible à la journée, au mois, au trimestre ou à l’année.

À partir de 15 € la journée

Ales’Y en covoiturage

10 lignes de covoiturage public

Sur le bassin alésien, 80 % des déplacements sont effectués en voiture dès qu’il s’agit de se déplacer en dehors du centre-ville d’Alès. Et la plupart de ces déplacements convergent vers Alès. Le covoiturage est un objectif important, inscrit dans les orientations du SMTBA afin de réduire le nombre de voitures individuelles circulant au quotidien.

À partir de septembre 2021, dix axes de covoiturage public seront totalement intégrés au réseau. Ces axes disposeront d’une aire de covoiturage ou d’arrêts de bus pour aider les conducteurs et les passagers à se rejoindre, afin de faciliter les voyages combinant covoiturage et transports publics.

Ales’Y à trottinette

À partir de septembre 2021

Un nouveau service de location de trottinettes à assistance électrique sera proposé en septembre. Le réseau Ales’Y disposera de 50 trottinettes. Pratique, ludique et écologique, ce service sera adossé au lancement du réseau de covoiturage afin d’offrir aux covoiturés une solution de mobilité pour effectuer “le premier et le dernier kilomètre” de leur déplacement.

La location sera réservée aux personnes majeures abonnées au réseau de transports publics (hors abonnés scolaires) et aux usagers du service de covoiturage qui pourront louer une trottinette à assistance électrique pour des périodes de 3 mois ou 1 an.

De nouveaux outils numériques pour les voyageurs

Afin de faciliter l’utilisation du réseau Ales’Y, de nouvelles solutions numériques seront proposées aux usagers : « Il faut bien vivre avec son temps. Nous avons également installés depuis quelques temps, et développé, des outils d’information voyageurs pour faciliter les déplacements intermodaux et des applications de vente numérique pour accéder aux titres de transport à tout moment », précise Christophe Rivenq. Symbole de la modernisation du réseau, à partir de septembre 2021, les usagers bénéficieront d’une nouvelle application mobile “Ales’Y” grâce à laquelle ils obtiendront des informations en temps réel concernant les prochains passages de bus. Un calculateur d’itinéraires sera également proposé afin de déterminer la solution de mobilité la plus adaptée. Parmi les outils digitaux proposés par Ales’Y, un guichet en ligne sera bientôt accessible pour acheter sans se déplacer ses titres de transport ou recharger son abonnement depuis le site internet ou l’application mobile. Le téléphone portable pourra être utilisé comme titre de transport grâce à une solution dite “M-ticket” ; le réseau propose déjà une solution d’achat de tickets par SMS.

Demain, le bus à hydrogène

Au mois de juin, un bus 100 % hydrogène sera expérimenté sur les lignes urbaines 1 à 4 du réseau. Un test inscrit dans “l’écosystème Hydrogène Vert” créé par Alès Agglomération. L’expérimentation permettra d’évaluer les performances et contraintes d’un véhicule à motorisation hydrogène en situation réelle d’utilisation. Puis d’étudier la possibilité de motoriser progressivement la flotte de véhicules avec cette nouvelle énergie. L’Aggo affiche un objectif de 50 % de la flotte de véhicules à l’hydrogène d’ici 2024 et 100 % de la flotte à l’orée 2030. « Ça va dans le sens de l’histoire », a relevé Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région Occitanie en charge des Mobilités et infrastructures transports. Les résultats de ce test seront présentés au cours des Rencontres internationales des véhicules écologiques qui se tiendront au Pôle Mécanique Alès-Cévennes les 7 et 8 juillet.

Ales’Y

Adresse
15 avenue du Général de Gaulle, 30100 Alès

Téléphone
04 66 52 31 31

Ouverture au public
Du lundi au vendredi, de 7h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h30 (en période scolaire)