Festivités

Les 1000 choristes travaillent d’arrache-pied sur l’hommage à Pascal Obispo

ChoristesConcertsFous ChantantsPascal Obispo


Vendredi 29 et samedi 30 juillet, les 1000 Fous Chantants rendront hommage à Pascal Obispo, en présence de l’artiste. Au fort Vauban, les répétitions s’enchaînent dans le but ultime d’entrer en communion avec leur invité d’honneur mais aussi avec le public attendu toujours très nombreux aux arènes du Tempéras.

Tous les matins, depuis le samedi 23 juillet, les chaises installées sous le chapiteau dressé au fort Vauban, à Alès, se remplissent une à une au fil de l’arrivée des choristes. Jeudi 27 juillet, une nouvelle matinée de répétition attendait la formation de 1000 voix réunies sous les ordres de leur chef de chœur, Olivier Bilquin.

La séance commence toujours par un petit échauffement afin de mettre chacun dans le bain, « c’est très important pour recentrer tout le monde. Les titres d’Obispo ne présentent pas de difficultés particulières mais il faut adapter les chansons aux 1000 voix du chœur, ce qui représente un certain travail », reconnaît le chef de chœur.

À écouter les premières notes fuser des différents pupitres, il ne faisait aucun doute qu’au bout de quatre jours de travail acharné, le chantier était déjà bien avancé. À l’issue de la répétition de Millésime, l’un des plus grands succès de Pascal Obispo, Olivier Bilquin s’exclamait : « J’ai hâte qu’il entende ça ! ». Un véritable cri du cœur et du chœur qui a enthousiasmé l’assistance.

“Quel plaisir de vous revoir !”

Pour Christine, venue de Toulouse, cette édition des Fous Chantants constituait une première expérience, « c’est enthousiasmant, dynamisant et le répertoire d’Obispo est très agréable ». Même sensation positive pour Françoise, originaire de région parisienne, « j’étais déjà là pour l’hommage à Julien Clerc. C’était tellement bien que j’avais hâte de revenir à Alès ».

Une impatience partagée par Max Routan, maire d’Alès, venu avec Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, demander le soutien des 1000 choristes dans la candidature d’Alès Agglomération au label “Capitale française de la culture 2024”. « Quel plaisir de vous revoir ! », lançait le maire aux choristes avant que Christophe Rivenq n’invite à brandir le panneau de finaliste au label “Capitale française de la culture” tout en expliquant : « Imaginez l’an prochain, la semaine des Fous Chantants à Alès, Capitale française de la culture, ça aurait vraiment du sens ».

L’impatience de chanter avec Pascal Obispo

« Cette semaine est impressionnante dans son déroulement et sa logistique, témoignait Catherine, musicienne venue de Saint-Etienne, ces moments de répétitions sont formidables. Le spectacle commence à se mettre en place et je suis impatiente de chanter avec Pascal Obispo ».

Une perspective haletante qui sera, pour ces 1000 choristes, le point d’orgue ultime d’une semaine riche en émotions.

Pour obtenir des places aux deux concerts des 29 et 30 juillet (21h30)

FERMER