Actualité

La communication de la MLJ fait peau neuve en misant sur la vidéo

EmploiFormationJeunesMLJ


Les formats vidéo courts dédiés aux réseaux sociaux sont d’excellents outils de promotion pour atteindre les jeunes. La MLJ Alès a franchi le pas et propose une série de six petits clips destinés aux adultes de 16 à 25 ans.

La Mission Locale Jeune (MLJ), présidée par Cyril Laurent, a décidé de lancer une grande campagne de communication en direction de son public mais, et c’est nouveau, également en direction des familles, au sens large. « La famille pour les jeunes c’est aussi bien les parents que les cousins ou les amis ». Il fallait, pour Cyril Laurent, permettre à l’entourage des jeunes de pouvoir également s’impliquer.

Les réseaux sociaux ciblés

Exigence de l’époque, c’est à travers une série de 6 clips, d’un format de 15 secondes pour la plupart, adaptés aux réseaux sociaux et tournés par l’agence Veni Vidi Conseil que la MLJ a choisi de faire passer ses messages. L’ensemble de ces vidéos est visible sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, You Tube, Instagram, Twitter…) mais seront également proposés au cinéma Ciné Planet qui les diffusera lors des différentes séances « un lieu idéal car on s’y retrouve entre copains et en famille » précise malicieusement Cyril Laurent.

Une signature musicale uniforme

« La vidéo est un média que les adolescents et les jeunes adultes privilégient. Il fallait donc tourner des clips courts, incisifs, avec peu de texte mais porteurs de messages clairs et précis. La signature musicale de chacune des vidéos est identique. Nous tenions beaucoup à ce marqueur sonore pour pouvoir mieux nous identifier », insiste Cyril Laurent.

Après un premier travail préparatoire, le tournage a pu se dérouler l’été dernier. Chacune des vidéos illustre l’une des missions de la MLJ afin de mieux présenter les ressources que les jeunes, de 16 à 25 ans en rupture d’emploi, d’école ou de formation peuvent y trouver. Bilan personnel, permis de conduire solidaire, Garantie Jeune, tout est succinctement présenté. « Les jeunes qui veulent en savoir plus ont ensuite la possibilité, soit de venir nous rencontrer directement, soit consulter notre site internet » ajoute Stéphanie Meneghini, directrice de la MLJ Alès.

Le jeune Yliann, bénéficiaire de la MLJ, s’est même prêté au jeu en interprétant son propre rôle,pour tourner un “remake” de son parcours personnel brillamment conclu par un emploi.

Cyril Laurent veut y croire, « un jeune qui pousse la porte de la MLJ, a déjà effectué la moitié du chemin. Mais il ne faut pas s’y tromper, nous sommes un accompagnant dans le parcours d’un projet professionnel pas un pourvoyeur d’aides publiques ».

Les vidéos

Retrouvez l’ensemble des vidéos de la campagne de communication sur Youtube.