Santé et solidarité

Covid-19 : le centre de vaccination de La Prairie reste mobilisé

Centre de vaccinationCovid-19PandémieVaccination


Le centre de vaccination alésien a rouvert ses portes trois jours par semaine pour faire face à une demande accrue, notamment pour les primo-vaccinations. Le bassin alésien est le bassin de vie du Gard qui vaccine le plus.

L’épidémie de Covid-19 reprend de la vigueur partout en Europe. La France n’y échappe pas même si la pression semble moindre par rapport à ses voisins immédiats.

Au niveau national, les populations les plus touchées par la pandémie sont les 20-50 ans avec 100 cas pour 100 000 par semaine. Une augmentation significative de l’incidence chez les 50 ans et plus est également observée. Enfin, le taux de reproduction (R0) est de 1,30 contre 1,16 la semaine dernière.

L’Occitanie, région la moins touchée de France

Si, en Occitanie, l’augmentation des contaminations au virus est aussi à la hausse, elle reste moins importante que dans les autres régions de métropole. Avec 78 nouveaux cas pour 100 000 habitants recensés la semaine passée, l’Occitanie reste parmi les “bon élèves”. Les chiffres sont encore moindres dans le Gard avec 51 cas pour 100 000 habitants. Mais la tendance est malheureusement à la hausse.

Sur le territoire d’Alès Agglomération, un effort accru pour aller se faire vacciner, associé au respect des gestes barrières, reste la première démarche pour se prémunir contre le Covid-19. En effet, même si le système hospitalier alésien ne subit encore aucune pression, il convient de rester très vigilant.

Un taux de remplissage de 80 %

C’est pourquoi le centre de vaccination de la Prairie, à Alès, rouvre ses portes trois jours par semaine. Il peut réaliser 3 000 injections hebdomadaires afin de répondre à une forte augmentation de la demande, notamment depuis la dernière intervention télévisée du Président de la République le 9 novembre.

Le centre de vaccination connaît actuellement un taux de remplissage de 80%. Il est à noter que 160 primo vaccinations sont programmées chaque semaine. Le bassin alésien est d’ailleurs le bassin de vie du Gard vaccinant le plus.