Santé et solidarité

20 000 personnes ont été vaccinées au centre de la Prairie

Centre de vaccinationCovid-19


La montée en charge du centre de vaccination de la Prairie, à Alès, ne cesse de se confirmer de semaine en semaine. Le cap des 20 000 personnes vaccinées a été franchi mardi 27 avril. À cette occasion, Max Roustan, maire d’Alès, et Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, ont tenu à saluer l’engagement des soignants.

Près de 750 personnes sont vaccinées chaque jour à Alès contre  le Covid-19. Dans ce centre spécialisé Pfizer, les 120 professionnels de santé mobilisés d’Ailba – l’Association des infirmiers libéraux d’Alès – appuyés par les pharmaciens, les médecins généralistes, l’association Reseda et le service Santé de l’Agglo ne chaument pas : au 27 avril, 20 000 personnes avaient reçu au moins leur première dose de vaccin.
Max Roustan, maire d’Alès, et Christophe Rivenq, président d’Alès Agglomération, ont salué, mardi 27 avril durant la pause méridienne, l’engagement des soignants et de tous les participants à cette opération exceptionnelle de coopération territoriale.

Bientôt 1 000 vaccinations par jour

« Nous sommes très fiers de votre engagement pour le territoire et sa population, et nous tenions à vous dire un grand bravo à toutes et tous, soignants, membres de la collectivité et tous les partenaires du centre de vaccination. Nous avions annoncé les 1000 vaccinés par jour ; nous n’en sommes pas loin », a déclaré Christophe Rivenq. En effet, les prévisions du centre de la Prairie avoisinent, pour la semaine du 3 au 9 mai, plus de 900 vaccinations par jour, soit un total de 4 319 doses à administrer.

Plus de 900 personnes seront vaccinées chaque jour à compter du 3 mai.

« Nous avons un excellent retour de nos administrés, dont bon nombre sont quand même un peu stressés au moment de se faire vacciner, mais l’accueil chaleureux qui leur est réservé par toutes les équipes du centre les rassure énormément et nous le font savoir. Merci à vous toutes et tous », a confié Max Roustan aux personnels soignant et administratif, ainsi qu’aux agents de la collectivité présents.

Alain Devallez : « L’humain et la convivialité comme maîtres mots. »

Le directeur du centre, le docteur Alain Devallez, a souligné l’indispensable coordination que demande une telle opération et mis en évidence la formidable coopération entre les différents corps de métiers qui permet d’accueillir le public dans les meilleures conditions : « Malgré la situation, nous sommes tout de même dans le cadre d’une opération médicale de grande ampleur, il faut dire que c’est une expérience incroyable qui demande beaucoup d’énergie, pour certains depuis 18 mois, alors qu’ils ou elles sont déjà très sollicités dans leur quotidien de professionnels soignants. Nous adaptons constamment l’organisation du centre afin d’être le plus efficaces possible en fonction des populations ; l’humain et la convivialité restant les maîtres mots ici ».

Les plus de 50 ans, considérés comme les plus exposés, bientôt accueillis

Pour l’heure, le centre de vaccination alésien accueille les plus de 60 ans quelles que soient leurs conditions de santé. Début mai, les plus de 50 ans de catégories considérées comme les plus exposées, telles que les enseignants, policiers, gendarmes, surveillants de prison, les AESH (accompagnants d’élèves en situation de handicap), Atsem, personnels de la petite enfance, chauffeur VTC et taxi, agents du ramassage des ordures ménagères et salariés des centres de tri seront accueillis (liste non exhaustive).